Malard

Les corbeaux d’Eilginn – Seconde partie

Publié le Mis à jour le

Éloïse ne s’était jamais aventurée si loin dans les profondeurs du château. Elle avait laissé les cuisines derrière elle, au sous-sol, les boulangers, les bouchers, les sauciers et bouteillers bien trop occupés à préparer le banquet pour remarquer la jeune fille filant discrètement dans les sombres couloirs, même dans sa robe blanche. Il n’y avait pas de doute pourtant, il fallait encore descendre, emprunter cette escalier étroit qui s’enfonçait dans le noir. Les poêles et les cocottes s’entrechoquaient quelque part, comme dans un autre monde, mais cela la décida avant qu’on ne l’aperçoive. Lire la suite »

Publicités

Les corbeaux d’Eilginn – Première partie

Publié le Mis à jour le

Qu’y avait-il par là-bas ? Éloïse plissa les yeux, se concentra comme si cela pouvait l’aider à répondre à sa question. Du haut de la tour sud du château d’Eilginn, lui-même bâti sur les flancs rocheux de la montagne, le regard portait loin, bien au-delà des remparts de la cité et de ses dernières habitations aux cheminées fumantes, bien au-delà des toits de chaumes du village plus bas dans la plaine, des champs où elle voyait des paysans au travail pas plus gros que des fourmis, loin, si loin que la terre se confondait avec le ciel en une ligne trouble. Après, c’était un mystère. Lire la suite »